Urgence de fou


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le petit monde de la PPE !!! Le virus de l'hépatite C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tite-fille
Chef de pupitre
Chef de pupitre


Nombre de messages : 41
Age : 34
Lieu de travail ou d'étude : CHUM St-Luc
Département & quart de travail : INF PPE et de nuit...
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Le petit monde de la PPE !!! Le virus de l'hépatite C   Mer 3 Oct - 21:26

Bon nombril de semaine à tous !!!!!!!!

Après des vacances bien méritées, soit dit en passant, je vous reviens en force pour tenter de vous expliquer ce qu’est le VHC (virus de l’hépatite C)

Bien entendu, le terme hépatite renvoie au processus d’infection au niveau du foie. Donc, cette hépatite à le même rôle que celle du VHB, soit celle d’attaquer le foie dans son processus normal de fonctionnement. Plus spécifiquement, le VHC a été découvert en 1989. Avant cette date, le virus portait le nom d’hépatite non A-non B. Ce virus est de type vraiment sournois. Depuis 1999, ce virus est dans la mire de la Santé publique, car plusieurs documents et protocole de prévention sont mis sur pieds pour tenter d’enrayer ce virus.

On estime qu’il existe entre 40 000 et 50 000 personnes atteintes de cette hépatite. Le plus malheureux dans toute cette histoire c’est que moins du 2/3 de ces personnes savent qu’elles sont porteuses de ce virus. Tenant compte de cette logistique, plus de 25 000 personnes sont porteuses sans le savoir. À mon avis c’est vraiment impressionnant, mais combien inquiétant. À ce moment, imaginez le nombre de transmission faite accidentellement !!! Ce virus se développe très lentement et certaines personnes peuvent être des porteurs sains (être porteur du virus, mais sans en ressentir les symptômes) durant une très longue période (jusqu’à 20 ans). Habituellement, aucun symptôme ne peut nous permettre d’identifier le virus, mais s’il y en a ils sont sensiblement les mêmes que ceux du VHB. Le seul moyen de détection est celle de la prise de sang.

Lors du dépistage via une prise de sang, on va aller analyser dans le sang la présence d’anticorps. ce que nous indique cette analyse, c’est que le corps a été en contact avec le VHC et qu’il a essayé de se défendre en créant des anticorps. Par contre, avec la recherche, on est en mesure de dire que 20% des personnes qui contractent ce virus sont capable de l’éliminer de façon naturelle (sans l’aide d’un traitement médical). Donc, 80% restent des porteurs chroniques de ce virus et c’est ce nombre qui sont à même de le transmettre s’ils n’adoptent pas des comportements sécuritaires. Donc, lorsque nous avons un dépistage positif pour un Anti-HCV (qui est le test de dépistage de base), nous devons pousser les analyses pour savoir sil y a encore présence ou non de virus. À ce moment, l’analyse suggérée est celle de l’ARN-VHC. C’est donc avec ce résultat que le diagnostic peut être posé.

Le principal vecteur de ce virus est le SANG. Pour que transmission se fasse, on doit entrer en contact sang à sang avec une personne infectée. Le risque théorique se situe aux alentours de 1.8 %, mais peut augmenter jusqu’à 3 % selon certaines études. Les études de cas ont démontré qu’il y avait peu de risque de transmission sur des muqueuses (œil, bouche, narine, muqueuse sexuelle…), à moins que le liquide biologique en questions soit du sang ou du moins teinté de sang.

Malheureusement, il n’existe encore aujourd’hui aucun traitement pour prévenir ce virus. Pas de vaccin, pas d’immunoglobuline, pas de pilules… Seul les précautions de base peuvent prévenir ce virus. Voici quelques exemples de précautions face à l’entourage :


  1. Ne pas partager rasoir ni brosse à dent
  2. Informer les professionnels de la santé qui vous traitent (dentiste, infirmière à l’urgence…)
  3. Si vous êtes un usager de drogue par injection, ne partager ni seringue ni matériel de consommation
  4. Informer vos partenaires sexuels et prenez les précautions qui s’imposent
  5. Ne pas faire de don de sang, tissu, sperme ou organes

Sans trop m’emporter dans les détails, ce qui serait facile avec ce type de virus, je vais clore ma capsule à ce niveau. Par contre, je vous encourage fortement à aller sur le site du Ministère de la Santé et des services Sociaux pour plus amples renseignements (http://www.msss.gouv.qc.ca) À ce même titre, je vous donne quelques liens intéressants pour y en apprendre un peu plus sur ce virus sournois…
http://publications.msss.gouv.qc.ca/acrobat/f/documentation/2005/05-333-01.pdf
http://publications.msss.gouv.qc.ca/acrobat/f/documentation/2004/04-267-01.pdf
http://publications.msss.gouv.qc.ca/acrobat/f/documentation/1999/99-267-1.pdf
http://publications.msss.gouv.qc.ca/acrobat/f/documentation/2001/01-267-02.pdf
Voilà, je vous dis à la prochaine !!!!!!!!!!!
Marie-Eve alias Tite-fille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le petit monde de la PPE !!! Le virus de l'hépatite C
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le petit monde des escargots
» Le monde merveilleux de Martine
» Le petit monde de Louis Dumont
» Confession expresse : Une scène du premier film de la série, "Le petit monde de Don Camillo"
» Rien ne va plus dans le petit monde de Farida Belghoul, Aalin Soral et Joe le Corbeau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Urgence de fou :: capsules & info santé :: Capsule santé-
Sauter vers: