Urgence de fou


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Cirrhose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gros-lot
Admin
Admin


Nombre de messages: 267
Age: 47
Lieu de travail ou d'étude: CHUM St-Luc
Département & quart de travail: Urgence de Nuit
Date d'inscription: 29/05/2007

MessageSujet: Cirrhose   Ven 14 Sep - 21:22

Cirrhose



Cicatrisation du foie. Nous traiterons ici de la cirrhose de Laënnec ou cirrhose alcoolique.



Physiopathologie :

Nécroses successives qui touchent les cellules hépatiques. Les cellules sont alors remplacées par du tissu cicatriciel. Le problème est causé par la carence en protéines et l’excès d’alcool.



Facteurs de risque :

- Exposition à certains produits chimiques.

- Avoir entre 40 et 60 ans.

- Les hommes sont plus touchés que les femmes.



Manifestations cliniques :

§ Ictère; coloration jaune ou verdâtre de la peau, de la cornée et de tous les tissus de l’organisme, provoquée par une augmentation importante de la bilirubinémie.



Sortes et causes Ictère :

- Hémolytique : destruction rapide des globules rouges (incompatibilité sanguine).

- Hépatocellulaire : toute maladie qui empêche les cellules du foie de nous débarrasser de la bilirubine (cirrhose).

- Par obstruction : blocage dans un des canaux qui transporte la bile (calcul ou tumeur).

Manifestations cliniques :

o Coloration jaune des tissus.

o Selles pâles.

o Urines foncées.

o Prurit.




§ Fièvre intermittente.

§ Douleur abdominale : foie dur, irrégulier et hypertrophié.

§ Dyspepsie.

§ Hypertension portale : augmentation de la pression sanguine dans le système porte.

- Physiologie : lorsqu’il y a un blocage du sang dans la veine porte, le sang ne peut pénétrer facilement dans le foie. Il y a congestion dans la veine porte ce qui fait augmenter la pression dans la veine. Comme le blocage persiste, la pression augmente de plus en plus et se communique d’abord aux veines intestinales puis à toutes les veines du tube digestif et finalement aux veines de tout le corps.

- Manifestations cliniques :

o Ascite : accumulation de liquide dans la cavité abdominale.

o Œdème des cuisses et des jambes.

o Varices oesophagiennes, gastriques et hémorroïdales : Dilatation variqueuse des veines, causée par l’augmentation de pression dans le système porte et qui peut provoquer des hémorragies massives.

o Télangiectasie. Dilatation permanente d’un petit vaisseau.



  • Diminution des facteurs de coagulation :


- Hématémèse (vomissement de sang)

- Hémorragie

- Ecchymoses.



  • Constipation ou diarrhée.
  • Perte pondérale progressive.
  • Angiome stellaire : Dilatation des artérioles superficielles au visage. Aspect d’araignées rouges bleutées.





Traitements :



Permet d’arrêter ou freiner sa progression.

  • Antiacides.
  • Régime riche en protéine avec supplément de vit. du complexe B, acide folique et fer. (Et moins de lipides).
  • Régime sans sel.
  • Diurétiques.
  • Pas d’alcool.




Soins d’assistance :



  • Gain d’énergie et augmenter la participation aux activités. (fatigue et perte de poids).


o Offrir un régime riche en protéines et en énergie.

o Fournir un supplément vitaminique.

o Alterner les périodes de repos et d’exercices.

o Allonger graduellement les périodes d’exercices.



§ Maintien de la température corporelle normale. (Fièvre).

o Prendre la T° et la noter.

o Inciter à ↑ son apport liquidien sauf si restriction. Compense les pertes dues à la transpiration et à la fièvre.

o Appliquer des compresses fraîches ou sac de glace.

o Administrer les antibiotiques selon l’ordonnance.

o Éviter les expositions aux infections.

o Repos tant que la T° est élevée.





§ Amélioration de l’état de la peau et protection des tissus œdémateux. (Œdème).

o Restreindre la consommation de sel selon ordonnance. Prévient ou limite la formation d’œdème.

o Appliquer un soin méticuleux à la peau. Diminue le risque de lésions et de pressions.




o Si alité, changement de position fréquent. Réduit les pressions et favorise la mobilisation de l’œdème.

o Peser, noter les ingesta et excréta.

o Effectuer les exercices passifs d’amplitude de mouvements; surélever les membres oedémateux.

o Coquilles sous les proéminences osseuses.



  • Amélioration de l’état de la peau et réduction de l’irrigation cutanée. (Ictère).


o Observer le degré d’ictère de la peau et de la sclérotique (blanc de l’œil) et noter au dossier.

o Prodiguer des soins cutanés, sans savon irritant et hydrater avec des lotions émollientes. Prévient la sécheresse de la peau et le prurit dû à l’ictère.

o Diminuer le risque d’égratignures.

o Attention au diachylon.



§ Améliorer l’état nutritionnel. (anorexie et troubles nutritionnels).

o Encourager à prendre ses repas.

o Lui offrir de petites portions fréquentes.

o Supprimer l’alcool. Ds la nourriture, breuvages et médicaments, lotion.

o Veiller à l’hygiène bucco-dentaire avant les repas.

o Administrer les médicaments prescrits contre les nausées, les vomissements, la diarrhée ou la constipation. Ces médicaments réduisent les symptômes qui diminuent l’appétit.

o Si constipation, inciter à boire beaucoup et à se mobiliser davantage.

o Observer les signes d’hémorragie gastro-intestinale.




  • Réduction des risques d’accident. (hypertension portale).


o Observer les selles, noter la couleur, la consistance et la quantité. Déceler les hémorragies.

o Être à l’affût des 1ers symptômes d’une hémorragie; anxiété, ballonnement épigastrique, faiblesse et agitation.

o Analyser les selles et les vomissements afin de déceler la présence de sang occulte. (Qui ne se voit pas).

o Observer les manifestation hémorragiques : ecchymoses, épistaxis, pétéchies, saignement des gencives.

o Noter le siège des hémorragies.

o Mesurer les signes vitaux à intervalles fréquents et noter au dossier.

o Aider à rester calme; limiter ses activités.

o Observer lors des transfusions.

o Détecter les réactions aux transfusions.

o Recueillir et enregistrer les données sur les vomissements; nature, volume et heure.

o À jeun s’il y a lieu.

o Administrer la vitamine K si prescrite. Favorise la coagulation.

o Observer lors des périodes de saignement.

o Offrir des boissons froides. Favorise la vasoconstriction de l’œsophage et des vaisseaux de l’estomac.

o Éviter les chutes.

o Pression adéquate sur les points d’injection.

o Administrer les médicaments prescrits.




  • Amélioration du bien-être. (Douleurs).


o Si douleur, rester alité.

o Administrer les antispasmodiques et sédatifs prescrits.

o Observer si douleur et malaises et noter au dossier.

o Réduire l’apport sodique et liquidien selon l’ordonnance. Freine la formation d’ascite.



§ Retour au volume liquidien normal (ascite et œdème)

o Restreindre l’apport sodique et liquidien selon l’ordonnance. Réduit la formation d’ascite et d’œdème.

o Administrer les diurétiques, le potassium et les suppléments protéiques prescrits. Favorise l’excrétion des liquides par les reins.

o Consigner les ingesta et excréta.

o Mesurer quotidiennement le tour de taille et noter au dossier.

o Expliquer les raisons de la restriction.



§ Amélioration de l’état respiratoire. (ascite, ballonnement abdominal ou présence de liquide ds la cavité thoracique).

o Élever la tête de lit. 30°

o Réduit la pression abdominale sur le diaphragme.

o Épargner les forces. Mobiliser régulièrement.



Complications :

  • Ascite.
  • Varices oesophagiennes, gastriques, hémorroïdales.
  • Hypertension portale.

Source: L'outil du stagiaire

_________________
The best no. 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urgence-de-fou.qc.ca
 

Cirrhose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cirrhose, ascite et hyponatrémie
» cirrhose
» Cirrhose
» [résolu]Cirrhose biliaire primitive
» question sur la cirrhose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Urgence de fou ::  :: -