Urgence de fou


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L’examen primaire : problème traumatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gros-lot
Admin
Admin


Nombre de messages : 267
Age : 49
Lieu de travail ou d'étude : CHUM St-Luc
Département & quart de travail : Urgence de Nuit
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: L’examen primaire : problème traumatique   Jeu 23 Aoû - 18:51

L’examen primaire : problème traumatique





Dans ce cas, nous savons que la victime a subi un trauma. Les témoins nous ont renseignés ou alors l’environnement en témoigne.


Appel à l’aide : 911



Cette situation est particulière, vous devez appeler à l’aide dès maintenant.



- Demandez à un témoin son nom. Afin de vous assurer qu’il vous comprend bien.

- Expliquez brièvement l’état de la victime ex : un homme heurté par un camion.

- Donnez l’adresse le plus précisément possible.

- Exigez que le témoin revienne sur les lieux lorsque l’appel au 911 sera fait.

- Vérifiez avec le témoin qu’il a bien compris le message.


Protection cervicale manuelle



Vous devez évitez tout mouvement de la colonne vertébrale.

- Demandez à la victime de ne pas bouger.

- Demandez à un témoin de s’agenouiller et de placer ses avant-bras sur le sol. Il doit placer ses mains de chaque côté de la tête de la victime sans obstruer ses oreilles et rester immobile.

- Si aucun témoin n’est sur les lieux, placez des objets de chaque côté de la tête de la victime afin d’éviter tout mouvement.




L’état de conscience



Vous devez procédez de la même façon que lors d’un problème médical. Assurez vous de demeurez dans le champ de vision de la victime.

- Si la victime est inconsciente, procédez à l’aération.

- Si la victime est consciente, commencez la collecte d’information SAMPLE.


Aération



Lors d’un problème traumatique, l’ouverture des voies respiratoires doit se faire en utilisant la subluxation de la mâchoire afin de protéger la colonne vertébrale.



- Placez vous à la tête de la victime.

- Placez une main de chaque côté de la mâchoire inférieur et soulevez la vers le haut en ligne droite sans bouger la tête.

- Assurez vous de maintenir la tête et le cou dans l’axe du tronc.


Respiration



Vérifiez la présence ou l’absence de respiration. Cette vérification doit durer au maximum 10 secondes. Placez votre joue et votre oreille près de la bouche et du nez de la victime.



R : Regardez si le thorax de la victime se soulève.



E : Écoutez s’il y a présence de bruits respiratoires.



S : Sentez le souffle de la victime sur votre joue.

Si la victime ne respire pas, il faut débuter la respiration artificielle en utilisant la subluxation de la mâchoire et en assurant une protection cervicale continue.




En présence de difficulté respiratoire et d’une douleur au thorax :





- Examinez la cage thoracique et recherchez une blessure ou une plaie.

- Traitez toute plaie pénétrante par l’application d’un pansement fermé sur 3 côtés.

- Toute blessure sérieuse au thorax doit être considérée comme une urgence vitale.


Circulation



Vérifiez la présence ou l’absence de pouls. Cette vérification doit durer au maximum 10 secondes.



- Laissez votre main sur le front de la victime. Afin de garder les voies respiratoires ouvertes.

- Placez l’index et le majeur de l’autre main sur la pomme d’Adam.

- Glissez vos doigts vers vous jusqu’au premier creux rencontré +/-2.5 à 4 cm.

- Sentez le pouls carotidien.

- Si le pouls carotidien est absent, il faut débuter la RCR.



Lors d’un problème traumatique, le secouriste doit rechercher la présence d’hémorragie. Tout saignement important doit être contrôlé le plus rapidement possible.


Hémorragie externe grave



Si la victime respire et a un pouls, vous pouvez vérifiez la présence d’hémorragie externe grave.



- À l’aide de votre main gantée, vérifiez les creux naturels du corps pour déceler la présence d’hémorragie externe grave.

- Vérifiez au niveau du cou, des aisselles, des coudes, des poignets, de la région lombaire, des aines, des creux poplités et des chevilles.

- Tentez de contrôler les hémorragies si besoin.


_________________
The best no. 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urgence-de-fou.qc.ca
Aunt Jemima



Nombre de messages : 17
Age : 44
Lieu de travail ou d'étude : CHUM St-Luc
Département & quart de travail : Soir
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: L’examen primaire : problème traumatique   Mar 28 Aoû - 1:53

Encore une fois il n'y a pas de prise de pouls chez la victime inconsciente pou les non professionnels de la santé.

De plus, " Si la victime respire et a un pouls, vous pouvez vérifier la présence d'hémorragie externe grave". C'est FAUX. Même si la victime est en arrêt cardio-respiratoire, il est primordial de contrôler l'hémorragie grave (le plus possible si vous êtes seul) avant de débuter le RCR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L’examen primaire : problème traumatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RÉVISION POUR L'EXAMEN DE 5 Année Primaire N° 18
» RÉVISION POUR L'EXAMEN DE 5 Année Primaire N° 1
» RÉVISION POUR L'EXAMEN DE 5 Année Primaire N° 5
» RÉVISION POUR L'EXAMEN DE 5 Année Primaire N° 20
» RÉVISION POUR L'EXAMEN DE 5 Année Primaire N° 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Urgence de fou :: capsules & info santé :: Capsule santé-
Sauter vers: