Urgence de fou


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Hyperthermie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gros-lot
Admin
Admin


Nombre de messages : 267
Age : 49
Lieu de travail ou d'étude : CHUM St-Luc
Département & quart de travail : Urgence de Nuit
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: L'Hyperthermie   Mer 22 Aoû - 11:54

L'Hyperthermie





L'Hyperthermie peut être due à des causes très diverses et la classique "fièvre" n'a à priori rien d'une détresse vitale sauf dans quelques cas bien précis. Nous verrons ici le coup de chaleur d'effort dont la fréquence et la gravité sont souvent sous-estimées.



Il faut tout d'abord distinguer le coup de chaleur classique du coup de chaleur d'effort;

- Le coup de chaleur classique survient généralement chez des gens fragilisés ou déshydratés : c'est le cas des nourrissons laissés dans une voiture au soleil, de la personne obèse arrivant dans un club de vacances tropical.

- Le coup de chaleur d'effort survient chez des personnes en parfaite santé, souvent jeunes, au cours d'un effort musculaire intense et prolongé (course, marathon, marche commando). Le coup de chaleur d'effort peut survenir à des températures ambiantes peu élevées et se voit aussi fréquemment dans les compétitions sportives en hiver.



Le principe en est une élévation progressive de la température corporelle due au fait que l'élimination de la chaleur par l'évaporation de la sueur ne se fait plus. Les risques sont plus élevés si l'atmosphère est saturée en eau et si le coureur porte des vêtements imperméables à la transpiration. La chaleur produite par l'exercice musculaire va donc s'accumuler et le bilan thermique va devenir positif : gains versus pertes. La température va donc continuer à s'élever tant que durera l'effort physique.

Les signes qui doivent faire penser au coup de chaleur d'effort sont:

- fatigue, maux de tête,

- vertiges, crampes,

- sueurs, obnubilation,

- délire agité, agressivité,

- convulsions, diminution de la tension artérielle,

- augmentation de la fréquence cardiaque,

- nausées, vomissements, et bien évidemment élévation de la température.




Il faudra donc dans toutes les circonstances où une personne présente une obnubilation et des sueurs suite à un effort physique prendre une température. (Risque mortel si T > 41,6°C)

La conduite à tenir consistera a alerter les secours médical en cas d'hyperthermie sévère. En attendant il faut impérativement faire diminuer progressivement la température de la victime en la déshabillant au maximum, en la couvrant au besoin de linges humides et frais qu'on renouvelle régulièrement, en aérant au maximum l'ambulance.

L'hospitalisation de toute personne suspecte d'hyperthermie d'effort sera systématique à cause de la gravité : le nombre de décès est important, essentiellement parce que les premiers secours sur place prennent rarement la température et le diagnostic n'est pas fait suffisamment tôt.

Le risque est surtout important pour le foie et les reins et certaines personnes n'ont été sauvées que grâce à une greffe d'organes.

C'est dire l'importance de ce trouble, et sa gravité fait que le contrôle de la température doit être fait de façon systématique au moindre doute.

_________________
The best no. 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urgence-de-fou.qc.ca
 
L'Hyperthermie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hyperthermie
» Les Anges les visitaient
» nanoparticules magnétiques.
» conduite a tenir en cas de fievre de l''enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Urgence de fou :: capsules & info santé :: Capsule santé-
Sauter vers: