Urgence de fou


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Hypothermie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gros-lot
Admin
Admin


Nombre de messages : 267
Age : 49
Lieu de travail ou d'étude : CHUM St-Luc
Département & quart de travail : Urgence de Nuit
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: L'Hypothermie   Mer 22 Aoû - 11:52

L'Hypothermie



- Hypothermie légère : de 35 à 34°C,

- Hypothermie modérée : de 34 à 32°C,

- Hypothermie sévère : au dessous de 32°C.

En réalité, le seuil de gravité de l'hypothermie se situe aux alentours de 32°C.



Cela implique, et c'est le message essentiel de cette séance, que la prise de température corporelle doit faire partie du bilan initial de toute urgence médicale. Par voie rectale (si possible). Il faut pour cela disposer d'un thermomètre spécial, capable de descendre jusqu'à 30°C.



On décrit deux types d’hypothermie : les hypothermies à "défenses maximales" pour lesquelles on a à l'origine une période de lutte, et les hypothermies à "défenses minimales" ou hypothermies secondaires avec atteinte initiale du système de régulation thermique.



Dans le premier cas, on trouve les alpinistes immobilisés ou en perdition, les naufragés, les victimes de noyade, les victimes restées longtemps incarcérées, les personnes étant restées plusieurs heures immobilisées chez elles sur le sol en attendant les secours; c'est également le cas de la personne en état d’ébriété retrouvé au petit matin sur le trottoir, bien que dans ce cas, l'imprégnation éthylique possible en ferait une hypothermie à défenses minimales.



Dans le cas des hypothermies à défenses minimales, on trouve les intoxications médicamenteuses, de nombreuses causes de coma (accident vasculaire cérébral, insuffisance thyroïdienne, etc. ...). L'hypothermie est d'autant plus grave que le sujet est fragile (vieillard, nouveau-né).

- Hypothermie légère : malade conscient, frissonnant, peau pâle froide et horripilée, tension artérielle élevée.

- Hypothermie modérée : peau froide sèche parfois épaissie; cyanose des extrémités sans marbrures, frissons; difficulté à parler, lenteur des mouvements volontaires, obnubilation.

- Hypothermie sévère : disparition du frisson qui fait place à une hypertonie diffuse, myosis, troubles de la conscience. Ensuite apparaît un véritable coma avec diminution de la fréquence cardiaque, de la fréquence ventilatoire et de la tension artérielle jusqu'à un état de mort apparente.



Cela crée un énorme problème sur le diagnostic de mort car face à une personne dont le corps est froid, dont le pouls est imprenable, en mydriase bilatérale, et avec une hypertonie diffuse, on peut avoir facilement tendance à penser qu'il s'agit d'un décès remontant à plusieurs heures avec rigidité cadavérique. Mais il peut s'agir d'une baisse de température qui a entraîné un arrêt cardiaque ou même un ralentissement de la fréquence cardiaque jusqu'à 1 à 2 battements par minute quasi imperceptibles. Il faut savoir que l'hypothermie a un rôle protecteur considérable et que des personnes ont été récupérées sans aucune séquelle après plusieurs dizaines de minutes en arrêt cardio respiratoire. Il faut donc être très prudent avant de contacter le médecin régulateur en disant qu'il s'agit d'un décès certain avec rigidité cadavérique.



En pratique, le transport d'une personne en hypothermie doit se faire par un moyen de transport médicalisé en fonction du degré d'hypothermie. En attendant, il faut si possible soustraire la personne du froid, et l'envelopper de couvertures sèches; on pratiquera une oxygénothérapie systématique et on mettra la personne en PLS. Il faut également aspirer les mucosités au niveau des voies aériennes supérieures. La mobilisation se fera avec d'infinies précautions en raison du risque important de fibrillation ventriculaire (arrêt cardiaque) dont le pronostic est dans ce cas presque toujours mortel

_________________
The best no. 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://urgence-de-fou.qc.ca
 
L'Hypothermie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hypothermie 35 º
» Sauvetage d'un homme en état de choc hypothermique
» Intoxications chez le chat
» l'hypothermie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Urgence de fou :: capsules & info santé :: Capsule santé-
Sauter vers: