Urgence de fou


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La médication en psychiâtrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
la rousse
chroniqueur (euse)
chroniqueur (euse)


Nombre de messages : 13
Age : 48
Lieu de travail ou d'étude : psychiatrie
Département & quart de travail : jour
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: La médication en psychiâtrie   Jeu 16 Aoû - 0:01

Si il y a un défi à relever en psychiatrie c'est bien la compliance au traitement pharmacologique. Il faut mettre en relief qu'il est difficile pour les patients d'accepter un diagnostique en santé mentale donc tout aussi difficile d'accepter de prendre des médicaments. La plupart des patients font l'arrêt de la médication de façon périodique et n'en voit pas vraiment l'utilité, car si les symptômesm diminuent comme dans les cas d'hypomanie et bien ils ne voient pas la raison de poursuivre la prise de lithium ou d'épival. Voilà tout un défi nursing!! Pour ma part je mise beaucoup sur l'enseignement et sur le reflet des comportements. Si la raison médicale de la prise de certains médicaments est bien comprise nous augmentons les chances de la bonne prise de ceux-ci. Le reflet est également très efficace. En expliquant les conséquences, parfois grave, de l'arrêt de la médication et bien nous sommes capable d'amener la personne à un auto-critique. Si la personne fait des gestes à conséquences graves comme s'endetter, perdre un emploi ou faire des actes criminels et bien il est possible de l'amener à réféchir sur les conséquences qu'elle subit parce qu'elle arrêt sa médication. Bine sûr il ne faut pas s'entendre que ça fonctionne du premier coup mais à force de persévérence et bien il y a des chances que ça change la vision de la médication par le patient et ainsi favoriser l'acceptation de la maladie et de la prise de médicaments. Travailler en psychiatrie demande en effet beaucoup de patience et de compréhension vis-à-vis des comportements humain, mais c'est tout un défi merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tite-fille
Chef de pupitre
Chef de pupitre


Nombre de messages : 41
Age : 34
Lieu de travail ou d'étude : CHUM St-Luc
Département & quart de travail : INF PPE et de nuit...
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: La médication en psychiâtrie   Jeu 16 Aoû - 11:31

Excellent la Rousse !!!!

C'est très bien comme chronique, j'ai le côté ou tu expliques que ca ne marche pas toujours mais qu'à force de persévérer, on peut obtenir des résultats... cool

ca serait peut-être cool d'avoir des micro fiche sur les médicaments en psy, genre le nom, l'effet recherché et peut être des effets secondaires. des trucs que l'on peut remarqué facile comme effets...

Voilà

Félicitations...

Marie-Eve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La médication en psychiâtrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actimétrie
» Exercice économétrie - régression non linéaire multiple
» Automédication
» Les 10 commandements de l'automédication
» L'idolâtrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Urgence de fou :: capsules & info santé :: Capsule santé-
Sauter vers: