Urgence de fou


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La sexualité et les bibttes !!! partie # 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tite-fille
Chef de pupitre
Chef de pupitre


Nombre de messages : 41
Age : 34
Lieu de travail ou d'étude : CHUM St-Luc
Département & quart de travail : INF PPE et de nuit...
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: La sexualité et les bibttes !!! partie # 2   Mar 14 Aoû - 21:31

Bien entendu, un accident peut survenir et/ou un oubli. Il faut se rappeler que nous sommes tous des humains et que l’erreur peut survenir. Dans ce cas, il est important de connaître les signes et symptômes qui peuvent survenir si nous sommes infectés.





  • VIH : Le virus de l’immunodéficience humaine est un virus très connu par tous, mais dont il existe plusieurs fausses croyances sur ce virus. Ce virus s’attaque au système immunitaire du corps qui est notre système de défense. Il s’avère à être un ennemi très coriace. Important à noter que le virus peut se retrouver dans le sperme et les sécrétions vaginales. Bien entendu, il se transmet aussi de sang à sang. PARTICULARITÉ IMPORTANTE : LE VIRUS PEUT ÊTRE PRÉSENT DANS LE SYSTÈME D’UNE PERSONNE, MAIS QUE CELLE-CI NE PRÉSENTE AUCUN SYMPTÔMES D’INFECTION… Par contre les premiers symptômes qui peuvent apparaître sont les suivants : transpiration abondante la nuit, grande fatigue, perte de poids importante, ganglions enflés au cou et aux aisselles, diarrhée, fièvre ou toux persistantes. Important de ne pas paniquer aux premiers symptômes, car ceux-ci se coïncident beaucoup avec ceux d’une grippe. Il existe un traitement par pilules pour diminuer la quantité de virus, mais rappel important, cette infection ne se guérit JAMAIS et peut encore entraîner la mort.




  • VHB : Le virus de l’hépatite B est un virus qui s’attaque au foie, en diminuant la capacité de celui-ci à faire son travail. Comme dit lors d’une capsule précédente, ce virus se transmet par contact sexuel. Les premiers symptômes d’une infection sont : fatigue, fièvre, douleur au ventre, perte d’appétit, maux de cœur, vomissement et jaunisse. Ce virus se guérit seul, soit par l’action de notre système de défense personnel. Bien entendu, le meilleur moyen de prévention reste la vaccination contre le VHB qui s’avère très efficace. Au Québec, elle est offerte gratuitement chez les enfants de 4e année du primaire.




  • HERPÈS GÉNITAL : ce virus se transmet par contact sexuel AVEC OU SANS PÉNÉTRATION. Donc, même les préliminaires peuvent être à risque de transmission. L’herpès est un virus qui est habituellement visible sur l’organe génital en question. Même s’il y a absence de lésions visibles, la transmission est possible. Lorsque visibles, l’herpès apparaît sous forme de cloques d’eau douloureuses. Il est souvent accompagné de sensation de brûlure en urinant, de pertes vaginales, de fièvre, de courbature ou de maux de tête. Il existe un traitement que l’on donne lors de crises (poussée du virus). Par contre, on ne peut pas guérir complètement cette infection. Il existe deux types d’herpès, soit le type 1 (communément appelé feux sauvage que l’on retrouve sur le pourtour de la bouche) et le type 2 (se retrouve généralement sur les organes génitaux). Dernier constat : les 2 types d’herpès peuvent de transmettre aux organes génitaux et à la bouche.




  • VPH : Voici le moment de vous parler du fameux virus du papillome humain. Ce virus se contracte par contact sexuel AVEC OU SANS PÉNÉTRATION. Il existe deux types de manifestations, soit les condylomes et l’infection du col de l’utérus. Les condylomes, lorsque visibles, ressemblent à des verrues. Ils peuvent se situer sur les organes génitaux, au pourtour et au niveau de l’anus. Ils peuvent être accompagnés d’irritations et de démangeaisons. Il existe un traitement qui consiste à brûler les verrues avec de l’azote liquide et ou par chirurgie selon l’étendu de l’infection. L’infection du col de l’utérus, spécialement prédestiné à la femme, se diagnostique seulement avec le test PAP. Ce test est fait par un professionnel de la santé une fois par année, lors de la represcription de la pilule contraceptive. Suite au test PAP, s’il y a anomalies, le médecin demandera de passer une colposcopie. De cet examen, une biopsie sera faite pour déterminer si l’échantillon est de type pré-cancéreux ou non. Depuis peu, soit 1-2 ans, il existe maintenant un vaccin pour permettre de protéger la jeune fille contre les types de VPH les plus répandus. Bien entendu, ce vaccin ne couvre pas toutes les sortes de VPH, mais protège quand même contre 4 ou 6 types selon le vaccin choisi.




  • CHLAMYDIA ET GONORRHÉE: Ces bactéries se transmettent par contact génital avec une personne infectée. SOUVENT ASYMPTOMATIQUE, ces bactéries peuvent passer inaperçues. Les quelques symptômes possibles sont les pertes vaginales, écoulement anormal au niveau du pénis, douleur en urinant, douleur dans le bas ventre et douleur au cours des relations sexuelles. La prise d’antibiotique selon les directives de la prescription (soit prendre tous les comprimés même après la disparition des symptômes) s’avère le meilleur traitement contre ses deux types d’infection. Important de se rappeler que la prise d’antibiotique n’assure pas une protection à long terme, ce qui veut dire que l’on peut recontracter ce virus maintes et maintes fois si l’on ne prend pas des moyens de prévention. Si l’infection en question n’est pas traiter, elle peut amener à l’infertilité, des grossesses ectopiques et des douleurs chroniques au bas ventre. Note intéressante : la gonorrhée peut se retrouver au niveau de la gorge et de l’anus.




  • SYPHILIS : Cette bactérie qui a quasi été éradiqué au Québec est maintenant de retour. On a trouvé une augmentation de cette bactérie dans la population gaie à Montréal. Donc, c’est pour cette raison que je me permets de vous en reparler. Cette bactérie se transmet par contact oral, génital et/ou oral. Elle se transmet aussi par le contact de sang à sang. Il existe trois stades bien distincts. Le 1er stade est celui de la présence d’un ulcère non douloureux à la bouche, à la gorge, aux organes génitaux ou à l’anus. Ensuite le 2e stade est celui de la fièvre, du syndrome grippal, apparition de rougeur et ganglions enflés. Le 3e stade est celui des complications neurologiques ou cardiaques sérieuses. Le traitement par antibiotique en injection est celui qui est préconisé. Sans contredit, il est important de comprendre que le 1er et le 2e stade disparaissent d’eux-mêmes, mais que la bactérie peut être toujours active.

voilà voilà... ce fût un réel plaisir pour moi de faire ce résumé...

en espérant que le tout satisfera votre curiosité sexuelle !!!!



PS: je ne vous aie pas oublier pour le VHC, mais j'essaie de simplifier le plus possible cette infection... Post-vulgarisation, je vous ferez découvrir ce virus mutant et impressionnant...



Marie-Eve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La sexualité et les bibttes !!! partie # 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les volcans d'Indonésie (une petite partie)
» Il faut que la Bible fasse partie de la vie des fidèles.... a affirmé Benoît XVI
» 1er partie Baudrier porte briquet.
» L’Egypte ou le Mystère d’Horus - 1ere Partie - L'école des mysteres
» quand une entité est partie.... le doute... est elle partie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Urgence de fou :: capsules & info santé :: Capsule santé-
Sauter vers: